Il est important de prendre en compte que malgré leur bonne volonté, les apprenants ont beaucoup de difficulté à dégager du temps pour travailler entre deux cours. C’est une réalité qui est liée au rythme de la vie moderne.

Aussi nos formules font une large place à la personnalisation des programmes et à l’interactivité au travers des technologies de l’information.

Par ailleurs, chez ARAXI, c’est le formateur qui est au centre du dispositif. S’il est vrai que l’apprenant est responsable de son travail entre deux cours, c’est le formateur qui lui assigne les ressources les plus adaptées, et notamment dans le cas du blended learning, le conseille dans son parcours d’auto-formation, par exemple dans le choix du niveau des contenus et exercices. Et l’on constate que l’apprenant dédie plus facilement du temps à son travail quand c’est un être humain qui le lui demande personnellement…